Cryolipolyse médicale

La Cryolipolyse médicale

Qu’est-ce que c’est ?

La cryolipolyse – littéralement « destruction de la graisse par le froid » – est une méthode de liporéduction récente sélective, non invasive et indolore qui permet de réduire les tissus graisseux localisés.

Même avec un mode de vie sain et une alimentation équilibrée, notre corps peut développer des bourrelets graisseux localisés. Le sport et les régimes n’y pourront rien et jusqu’à très récemment, la liposuccion était la seule solution.
Il existe maintenant une autre solution : en refroidissant une zone déterminée, la cryolipolyse provoque l’apoptose (mort lente programmée des cellules) des adipocytes. Les cellules adipeuses vont alors se dégrader naturellement sans léser les tissus adjacents car elles seules sont sensibles à cette baisse de température.

Cette technologie repose sur un phénomène physique parfaitement documenté (l’effet Peltier) : un applicateur en forme de coque « aspire » le pli adipeux qui va se loger au fond de cette coque. Puis un mécanisme comparable à une « pompe à chaleur » va extraire de cette zone les calories et abaisser en quelques minutes la température de cette zone de 37° à une température proche de 7° (on ne gèle pas les cellules au risque d’abîmer les tissus).

Quand verra-t-on les effets ?

Les effets commencent à se voir à la fin du premier mois. Et cela va se poursuivre sur deux mois. Le résultat final est visible après 90 jours.

Cryolipolyse ou liposuccion ?

La cryolipolyse est plus spécifiquement efficace en cas de tissu graisseux localisé au niveau de l’abdomen et des hanches. Elle permet ainsi d’éviter une liposuccion au niveau de ces zones.

La cryolipolyse est une technique efficace, non invasive et indolore et surtout qui produit un effet homogène pour éliminer ces bourrelets disgracieux.


La liposuccion apporte des résultats plus importants plus rapidement, mais présente plusieurs inconvénients et risques. Premièrement, il y a les risques liés à l’intervention ainsi que les risques d’avoir soit des zones de rétraction de la peau si l’aspiration a lieu trop près de la peau (ce qui provoque la peau d’orange), soit des petits creux dans les zones où l’on a trop aspiré.

Cependant, la cryolipolyse n’est pas la solution miracle pour tous les cas. Pour les cas ci-dessous, la cryolipolyse n’est pas le traitement adéquat :

  1. Suite à une perte de poids importante avec des zones de peau 
distendues « en excès », la seule solution est la chirurgie et, plus 
particulièrement, la lipoplastie abdominale.
  1. Si la cellulite est essentiellement oedémateuse et fibreuse au niveau des cuisses, il conviendra d’avoir recours au drainage pour travailler sur l’œdème et la fibrose.

Quels sont les candidats idéaux pour la cryolipolyse ?

  1. Les personnes n’ayant pas de poids à perdre, mais qui ont des zones graisseuses localisées tenaces (typiquement au niveau de la zone abdominale, des poignées d’amour et sur les hanches) qu’elles souhaitent diminuer.
  2. Les personnes désireuses de perdre du poids. Dans ce cas-ci, le plus efficace sera de combiner la cryolipolyse comme moyen d’activer la perte graisseuse dans des zones résistantes à la perte de poids pendant le
 « régime ». 
Ce qui veut dire que durant les 3 mois (si 1 session) ou les 6 mois (si 2 sessions) de la cryolipolyse, la pratique d’un régime va optimaliser la perte graisseuse dans les zones cryolipolysées. En d’autres termes, vous perdrez du poids aux endroits souhaités !

Cependant, la cryolipolyse ne remplace pas :
a) un bilan de santé en cas de surcharge pondérale
b) la modification des habitudes alimentaires pour perdre du poids
c) l’exercice physique

Nombre de séances 

Selon l’importance de la zone à traiter. Généralement, il faut compter plus ou moins 3 séances.

L’appareil utilisé

A la pointe de la technologie élaboré par de grands spécialistes de la cryothérapie : Cristal.

Pour en savoir plus (pdf)